La Dépression et les Langues – une histoire privée (avec le russe)

Aujourd’hui je voudrais écrire une poste un peu plus privée. Il s’agit de mon voyage linguistique.

J’ai commencé d’apprendre des langues à l’école (seulement le français jusqu’à j’avais onze ans, quand j’ai appris l’allemand pour une année – pourquoi? Je comprends pas) mais je n’étais pas trop doué ou forte. Ç’a changé quand je suis allée à la France et j’ai entendu ma mère parle français. Elle a pu parler avec des gens, comprendre leur mode de vie et leur culture dans une manière inaccessible pour moi.

J’ai étudié très dur, pendant dizaine ans. J’ai voulu faire le même. Quand j’avais seize ans, j’ai rencontré ma meilleure ami. Elle est française-américaine et bilingue. J’avais la chance de parler en français avec elle.

Mais les langues sont devenues plus importantes quand je sois allée au fac. Pour la première fois dans ma vie, j’avais des problèmes avec la dépression. Normalement, je suis optimiste et une personne qui est motivée tout le temps. Je ne pourrais pas compris. J’aime bien ma licence, mes amis, la ville — tout ! C’était comme quelqu’un m’a volé et remplacé quelqu’un d’autre dans mon corps et mon esprit. Rien marchait. C’était le défi le plus difficile de ma vie.

Quand je suis allée a l’université, j’ai aussi commencé d’apprendre le russe. En plus, je parlais français tout le temps – mon fac a tant de Français et Londres en général a beaucoup de Français. Il me rendu compte : quand je parlais une autre langue, j’avais des structures différents grammaticaux d’utiliser. Pourquoi est-ce que c’était important pour moi? J’avais la chance de communiquer sans parler avec mon esprit déprimé. J’avais les outils de devenir quelqu’un d’autre – mais quelqu’un que j’ai choisis. C’était vraiment important.

Ça m’a donné une chance de communiquer et recevoir de l’aide. Avec les médicaments, je vaincu mon esprit et mon corps. C’est pas facile, mais c’est possible.

Cегодня, я хочу написать блог личный. (Извините, я плохо говорю по-русски.) Я изучила французский язык в школе. Я выучила немецкий язык в одного года в школе. Моя мама говорит по-французском хорошо. Я говорю по-французски с друзьями в университете.

Désolée pour ma disparition!

Salut! J’ai pas disparu, mais j’ai du travailler beaucoup les dernières trois semaines. N’inquiète pas; vous m’as tellement manqué.

Hello! I haven’t disappeared, but I had a ton of work to do the last three weeks. Don’t worry, I missed you a lot.

C’est le travail, mais c’est aussi que j’ai presque fini le Babbel « Beginner’s Course Three ». Hyper presque. Il n’y a qu’un cours. UN ! Mais le sujet ? C’est les directions. Je ne sais pas comment guider en français ou anglais, encore moins dans une langue dont que je trouve difficile !

It’s work, but also I have almost finished Babbel ‘Beginner Course Three’. Almost almost. I have one lesson left. ONE! But the subject? Directions. I can’t give directions in French or English, let alone in a langue that I find difficult!

… Bref, j’ai pas étudié beaucoup de russe. J’ai commencé les cours sur Duolingo, mais en faites, c’est une perte de temps. Je pourrais dire « борщ » (le bortsch) et « цирк » (le cirque) et pas « Меня зовут Офелия » (je m’appelle Ophelia). C’est un problème, hein?

…So I haven’t studied much Russian. I started the Duolingo course, but really, it’s a waste of time. I could say ‘борщ‘ (borscht) and ‘цирк‘ (circus) and not ‘Меня зовут Офелия‘ (My name is Ophelia). Not ideal.

Donc je dois me motiver de continuer avec Babbel. Je vous donnerai un autre compte rendu dès que je l’aie fini. Merci pour être patients.

So I need to motivate myself to continue with Babbel. I will give you a review as soon as I’ve finished. Thank you for your patience.

A la prochaine !

Until next time!

La Musique et Les Langues

Selon des polyglottes, c’est evident qu’on devrait écouter de la musique étrangère quand on apprend une nouvelle langue. Mais je voudrais expliquer pourquoi c’est si important.

La culture

Premièrement, on ne peut pas séparer la culture de la musique. C’est pas possible. Apprendre une langue n’est qu’apprendre de la grammaire, c’est aussi apprendre l’histoire d’un peuple. On apprend une autre façon de vivre avec un échange d’esprit. Même si c’est le rap ou l’opéra, on apprendra plus de l’histoire et la culture d’un pays par écouter de la musique que si on a lu un livre historique.

Les rhymes

C’est aussi utile pour apprendre de la prononciation d’une langue. On pourrait écouter au même temps qu’on lit les paroles, mais quelque chose unique de la musique est le rhyme. « Nuit » et « aujourd’hui »; « viens » et « musiciens » — vous me comprenez. C’est un chemin d’apprendre indisponible !

La traduction

Finalement, la traduction. C’est surtout utile pour les chansons de Disney, par exemple. Je les connais (trop, c’est gênant) en anglais et en français, donc quand je les écoute en russe, par exemple, j’entende les rythmés et les idiomes intéressants. Les chansons de Disney sont hyper utile par exemple des gens ont fait des playlists sur YouTube de « Disney Français » ou « Disney Allemand » etc.

Bref, c’est trois raisons pourquoi il faut écouter de la musique dans la langue que vous appreniez!