Hello, old friend.

So this month, I’ve been making daily videos. It’s currently 2am on 22 June, and I have only two videos left to make. However, combined with the general life craziness (I’m about to move, but I don’t entirely know where I’m moving to… long story), I have completely abandoned you. Lo siento, mi amigo, lo siento.

Daily videos have definitely been an interesting challenge. I feared running out of ideas, but because I kept a loose list of categories in my head:

Spanish

French

Russian

Swedish

Language-related

Language challenges

Miscellaneous

I ended up not having enough days in the month. It’s definitely something I would consider doing again, although realistically, it won’t be possible until this time next year. However, I am considering upping the number of videos to two or three a week, at least until summer is over.

I’m up at 2am because I’ve been horrendously sick today and my body doesn’t know what to do with itself.

But yes, I’m trying to work out what to do with this blog; should it be an accompaniment to my video blogs, or like a “behind the scenes” type thing, with practice writing in different languages? I don’t know, friends. I don’t know.

I hope you’re having a lovely day,

Ophelia Vert x

Advertisements

Mes buts linguistiques pour l’été

Ça fait longtemps ! Je suis désolée — il y avait plein de choses et je fais beaucoup de vidéos sur YouTube en ce moment, si ça vous intéresse. Mais je voudrais recommencer d’écrire sur mon blog pour pratiquer mon français et la traduction.

Aujourd’hui, j’ai téléchargé une vidéo qu’il s’agit de mes buts linguistiques pour l’été (j’ai fini mes examens maintenant ! Ouiiii ! Ouah !) et je voudrais les écrire ici.

Premièrement: le français

Oui !! Le français est ici ! Malgré que j’aie parlé beaucoup de français cette année parce que j’habite avec quatre français et j’assiste un fac très francophone et même Londres se soit dominé par les Français, j’ai pas étudié de la grammaire de tout. J’ai peur que j’ai oublié des règles, surtout avec les pronoms et les prépositions. J’assisterai une classe l’année prochaine de la langue française et je veux que mon français soit au meilleur de sa forme.

Да, bien sûr, le russe

Apprendre le russe me manquait, et maintenant, je voudrais le continuer. Mes buts:

— Finir Babbel

— Utiliser des autres livres, comme Teach Yourself Complete Russian, Teach Yourself Russian Tutor et Le Russe Pour Les Nuls

— Améliorer mon écriture

— Pouvoir parler couramment pour quinze minutes

Moi ? Ambitieuse ? Bah non, “ouaich”.

Talar le suédois, qui n’a que trop tardé

J’ai voulu apprendre le suédois depuis longtemps (voir ma poste ici, où j’en parle) et l’été de 2017 et le temps pour moi. Comme pour le russe, je voudrais finir Babbel, utiliser mes autres livres et pouvoir parler pour quinze minutes. On verra si c’est possible !

L’espagnol, parce que ¿por que no?

J’apprends l’espagnol desde hace cinq semaines et je l’aime bien. C’est un idioma très beau et ça sera la langue de mai/juin. J’ai déjà fait beaucoup de vidéos de mon voyage : vous pourriez les voir ici. Encore, je voudrais pouvoir parler couramment pour quinze minutes en espagnol.

Ein bisschen de l’allemand

J’ai appris l’allemand quand j’avais onze ans, mais j’ai pas réussit parce que mon prof était affreux. Mais j’aime bien les bruits de la langue et ça me donnerait une pause des langues romanes. Si je pourrait parler pour cinq minutes, je penserai que j’ai réussit !

Bene, l’italiano

J’ai appris un petit peu d’italien dans le passé et je sais communiquer un peu (parce que c’est hyper semblable au français) mais je voudrais essayer de parler couramment ! Encore, on verra.

Mon wild card : l’arabe

Mon électron libre. Mon joker. Je voudrais tenter d’apprendre un peu d’arabe. J’ai pas des buts concrets, mais j’ai des livres arabique et je voudrais les essayer.

Merci pour lire et à la prochaine !

Les associations entre des couleurs et des langues (la première partie)

Vous êtes dans une librairie londonienne. Vous avez passé les livres pour des enfants. Voici les romans. Et là, la littérature non-romanesque. En fin, vous l’avez trouvée : la section des langues.

Rangé par ordre alphabétique, les livres sont un arc-en-ciel de couleurs. Généralement, les livres pour apprendre le français sont bleus ; pour l’espagnol, ils sont oranges ; l’italien est vert ; l’allemand est noir et le russe et le chinois sont rouges. Mais ce n’est pas important, hein ? Les couleurs sont seulement lié avec les drapeaux ; c’est tout, non ?

Peut-être c’est parce que j’ai synesthésie, j’ai toujours pensé que la couleur a beaucoup de l’influence aux pensées, les avis et la compréhension au générale. (Je devrais ajouter : je n’ai pas la synesthésie avec des couleurs, mais j’experience les sentiments comme des goûtes. Par exemple, quand je suis tombée amoureuse avec mon petit-ami, j’ai goûter du caramel salé tout le temps, mais quand j’avais des problèmes avec la dépression, j’ai goûter le charbon de bois sans cesse.)

Même si je ne vois pas des couleurs quand j’écoute de la musique, j’ai l’impression de la fluidité des sens. En fait, il y avait des études sur cette idée qu’ils ont montré le lien fort entre le goût et l’odorat. L’exercise mental de « Mary’s Room » pose des questions (avec des autres choses) de la rapport entre les couleurs, les sentiments et la compréhension du monde.

Mais qu’est-ce que le lien entre les langues et les couleurs ? Dans beaucoup des librairies britanniques, les dictionnaires anglaises sont bleues ou noires. Qu’est-ce que ça veut dire si les livres français ou allemands sont aussi bleus ou noirs?

Peut-être, c’est qu’un théorie de complot. Je sais pas. Mais cette poste de blog n’est que la première partie. Je voudrais écrire une deuxième, avec plus de recherche.

J’espère que tout va bien.

A la prochaine !

Le Voyage Recommence ! : J’ai fini « Babbel Beginner 3 »

Bonjour à tous! J’espère que tout va bien dans votre voyage linguistique ! Aujourd’hui je vous mettrai à jour avec mon progrès avec le russe.

Mais premièrement, j’ai voulu ajouter un petit avertissement : j’apprends le russe beaucoup dans le mois dernier, mais j’ai utilisé des autres ressources, particulièrement, j’ai parlé beaucoup plus avec mon petit-ami, j’ai écouté de podcast de « RussianPod101 » et j’ai utilisé les lectures et les écoutes de « Polyglot Planet ». J’ai fait une indigestion de Babbel, je crois, donc ma motivation de l’utiliser a disparu pour un peu.

Mais ne plus! Et aujourd’hui, j’en ai fini le troisième programme. J’ai beaucoup plus confiance de parler russe, et je suis vraiment vraiment plus comfortable de lire l’alphabète cyrillique.

Pour contexte, voir les certificats des cours:

Screen Shot 2017-03-09 at 17.36.16.png

Screen Shot 2017-03-09 at 17.36.24.png

Screen Shot 2017-03-09 at 17.33.53.png

Comme prévu, chaque fois, le niveau devient plus complex, plus compliqué et plus avancé. Mais mon progrès le montre, non?

C’est difficile à dire si c’est Babbel soi-même. Cependant, je ne pense pas que cette amélioration ait fait par Babbel. Bien que Babbel fournisse une fondation très bien, c’est aussi assez limitant.

En ce moment, pourtant, c’est pas possible à dire si c’est vraiment limitant, ou si c’est comment je l’utilise. On verra.

À la prochaine !

La Dépression et les Langues – une histoire privée (avec le russe)

Aujourd’hui je voudrais écrire une poste un peu plus privée. Il s’agit de mon voyage linguistique.

J’ai commencé d’apprendre des langues à l’école (seulement le français jusqu’à j’avais onze ans, quand j’ai appris l’allemand pour une année – pourquoi? Je comprends pas) mais je n’étais pas trop doué ou forte. Ç’a changé quand je suis allée à la France et j’ai entendu ma mère parle français. Elle a pu parler avec des gens, comprendre leur mode de vie et leur culture dans une manière inaccessible pour moi.

J’ai étudié très dur, pendant dizaine ans. J’ai voulu faire le même. Quand j’avais seize ans, j’ai rencontré ma meilleure ami. Elle est française-américaine et bilingue. J’avais la chance de parler en français avec elle.

Mais les langues sont devenues plus importantes quand je sois allée au fac. Pour la première fois dans ma vie, j’avais des problèmes avec la dépression. Normalement, je suis optimiste et une personne qui est motivée tout le temps. Je ne pourrais pas compris. J’aime bien ma licence, mes amis, la ville — tout ! C’était comme quelqu’un m’a volé et remplacé quelqu’un d’autre dans mon corps et mon esprit. Rien marchait. C’était le défi le plus difficile de ma vie.

Quand je suis allée a l’université, j’ai aussi commencé d’apprendre le russe. En plus, je parlais français tout le temps – mon fac a tant de Français et Londres en général a beaucoup de Français. Il me rendu compte : quand je parlais une autre langue, j’avais des structures différents grammaticaux d’utiliser. Pourquoi est-ce que c’était important pour moi? J’avais la chance de communiquer sans parler avec mon esprit déprimé. J’avais les outils de devenir quelqu’un d’autre – mais quelqu’un que j’ai choisis. C’était vraiment important.

Ça m’a donné une chance de communiquer et recevoir de l’aide. Avec les médicaments, je vaincu mon esprit et mon corps. C’est pas facile, mais c’est possible.

Cегодня, я хочу написать блог личный. (Извините, я плохо говорю по-русски.) Я изучила французский язык в школе. Я выучила немецкий язык в одного года в школе. Моя мама говорит по-французском хорошо. Я говорю по-французски с друзьями в университете.